MRC de Vaudreuil-Soulanges: comment est-il possible de relancer la mobilisation autour d’un Plan d’action en une journée?

Le Québec est divisé en 88 Municipalités régionales de comtés (MRC) qui regroupent les municipalités d’un même territoire d’appartenance. Les MRC partagent toutes les mêmes compétences obligatoires telles que l’aménagement du territoire, l’établissement d’un plan de gestion des matières résiduelles, la préparation des rôles d’évaluation des municipalités, etc. Elles ont donc un rôle important dans la planification et le développement de leur territoire.

Dans le cas de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, celle-ci s’est dotée en 2008 d’une Politique de développement social durable. De cette politique, un Plan d’action est né, lequel est en 2013 à mi-parcours de sa mise en œuvre. La MRC souhaitait donc organiser un événement avec l’ensemble des acteurs du milieu afin de faire le point sur la mise en œuvre de la politique et du plan d’action, informer les participants sur les rôles des divers comités et la gouvernance de la politique, susciter l’engagement du milieu et connaître les besoins en matière de communication. Bref, on voulait mobiliser les troupes!

Les principaux défis

Dans ce mandat, le principal défi était de réactiver la mobilisation des intervenants du milieu autour de la Politique de développement social durable. Arrivée à mi-parcours, la Politique et son plan d’action étaient un peu « en panne ». Dans un milieu tel qu’une MRC, le nombre d’organismes est impressionnant. Dans le seul cas de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, plus de 80 organismes avaient été rencontrés lors de la consultation initiale ayant mené à la Politique de développement social durable. Quand autant d’acteurs sont impliqués, il est facile de « perdre le fil » et surtout, de perdre la mobilisation créée par le processus de consultation et d’adoption d’une politique ou d’un plan d’action. D’autant plus qu’avec le temps qui passe, les nombreux projets en chantiers, les multiples réunions et le rythme de travail effréné de nos organisations, nous avons tendance à oublier ces processus de mobilisation collectifs. On « tablette » les documents qui en ressortent, en se disant trop souvent que c’est juste « un autre plan d’action » ou encore, que ce n’est pas « notre plan d’action », mais plutôt celui de l’organisme X ou Y. Bref, on se sent peu concernés et on passe à autre chose!

La MRC de Vaudreuil-Soulanges souhaitait donc donner une nouvelle impulsion à son plan d’action, souligner le travail fait et se donner les priorités et les outils pour les deux prochaines années afin que la mise en œuvre de ce plan soit un succès. Un succès sur le terrain certes, mais aussi un succès de mobilisation régionale. Les attentes étaient donc grandes envers l’événement que nous avions à créer.

La démarche

Dans les semaines qui ont précédé la tenue de l’événement, nous avons accompagné l’équipe de la MRC pour préciser leurs objectifs et les prioriser afin de pouvoir leur proposer un programme et des activités adaptées à ceux-ci.

La journée, divisée en une série d’activités permettant l’émergence de conversations significatives pour les participants, a débuté avec un exercice d’identification des fiertés de chacun. Trop souvent, nous oublions nos succès pour nous concentrer sur nos difficultés, nos échecs ou pire, nos récriminations. Lors de cette activité, chaque participant a été invité à inscrire sur un « post-it », une de ses réalisations en lien avec le développement social dans la MRC dont il était particulièrement fier. Ainsi, nous avons monté un « mur de nos fiertés » qui a pu être consulté tout au long de la journée. Chaque fois qu’il est réalisé, cet exercice permet aux participants de mesurer l’ampleur de leurs réalisations et de leurs « bons coups » en un seul coup d’œil. Et chaque fois, ça fait du bien au moral tout en stimulant le désir d’agir!

Par la suite, nous avons pu entrer dans le cœur du sujet : où en était la mise en œuvre du Plan d’action? Distribués selon les 6 thématiques du Plan d’action, les participants ont eu à répondre à 4 questions :

  1. Qu’est-ce qui a changé depuis 5 ans?
  2. Depuis 5 ans, qu’est-ce qui s’est fait ou est en cours de réalisation?
  3. Sur quoi devons-nous nous concentrer pour les deux prochaines années?
  4. Quel est LE prochain pas à faire?

Cet atelier a permis, pour les six thématiques, de cibler très clairement les actions prioritaires à mettre en œuvre, tout en donnant un bon portrait de ce qui avait été fait ou était en cours de réalisation.

Une fois le travail accompli sur la mise à jour du plan d’action, les participants ont pu réfléchir sur leurs façons de travailler ensemble. Cette fois-ci sous forme de « world café », une méthode d’animation permettant aux participants de circuler de table en table et d’avoir des conversations importantes et de qualité avec un grand nombre de personnes. Les quatre questions soumises en autant de rondes de travail étaient les suivantes :

Dans notre façon de travailler ensemble :

  1. Qu’est-ce que l’on fait bien?
  2. Qu’est-ce que l’on ne peut plus faire de la même façon?
  3. Que devons-nous faire ou mettre en place de nouveau?
  4. Comment pouvons-nous améliorer la communication entre nous?

Et la journée s’est terminée par un engagement personnel fait par chacun des participants à poser un geste afin que le fruit des discussions de la journée puisse s’ancrer et se réaliser concrètement.

Les résultats

Les résultats de cette journée ont été nombreux et la plupart n’ont pas terminé d’être récoltés. Mais de façon générale, outre la mise à jour du plan d’action et l’identification des actions à mettre en œuvre dans les deux prochaines années, les participants ont principalement fait preuve d’un grand enthousiasme d’avoir eu l’occasion de mieux se connaître et de mieux connaître les projets et services des différents organismes présents sur le territoire. Un commentaire entendu et lu très souvent a été la nécessité de tenir de tels événements collaboratifs régulièrement pour garder en vie la mobilisation.

Ainsi, les participants sont ressortis de cette journée mobilisés, énergisés et prêts à travailler ensemble pour les deux années d’application du Plan d’action en développement social durable. Particulièrement lors des ateliers de l’après-midi sur « comment mieux travailler ensemble », ils ont pu réfléchir concrètement aux moyens de maintenir cette mobilisation et d’améliorer leur communication. Cette importante réflexion est cruciale si l’on ne veut pas que l’enthousiasme né de tels événements s’éteigne dans les prochains mois comme trop souvent il arrive à la suite des rencontres collectives de ce type.

Et finalement, après beaucoup de travail et d’implication, c’est une équipe de travail très heureuse qui a pu dire « mission accomplie » au terme de la journée!

«Au nom de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et de notre comité de développement social, je tiens à remercier Marie-Jules Bergeron pour son bon travail. Elle a cerné rapidement nos besoins de manière à concevoir des ateliers dynamiques pour notre Forum de développement social. Nous n’avons reçu que de bons commentaires des participants et participantes, lesquels nous ont donné beaucoup de matériel pour orienter nos actions et alimenter notre mobilisation. » – Sébastien Legros, responsable du Forum

Communiqué diffusé par la MRC suite au Forum.

Cet article a été rédigé par Marie-Jules Bergeron, ancienne consultante Grisvert

Un commentaire

  • Hélène Morais dit :

    Bonjour,
    j’ai bien aimé cette étude de cas. Je vais m’en inspirer pour une rencontre que je vais animer prochainement.
    Merci !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.